Coloscopie


La coloscopie permet d’examiner le rectum, le côlon (gros intestin), et parfois la partie terminale de l’intestin grêle (iléon terminal). C’est le seul examen de référence qui permette d’examiner et de traiter des anomalies de l’intestin.

Déroulement

La coloscopie dure environ 20 à 30 minutes. Pour votre confort, il est réalisé au cours d’une anesthésie générale. Dans certains cas, ou à votre demande, il peut être possible de réaliser une coloscopie sans anesthésie. C’est en général dans ce cas plus facile si vous n’avez jamais été opéré de l’abdomen, ou si vous avez déjà eu une coloscopie sans anesthésie et qu’elle s’est déroulée sans problème.

L’examen se pratique allongé sur le côté gauche. Au cours de l’examen, il est possible que des changements de position soient nécessaires.

04-hernie

Préparation

La préparation avant l’examen est fondamentale : elle permet de nettoyer l’intestin, et assure un examen de qualité en toute sécurité. Il existe de nombreuses préparations sur le marché, que l’on achète sur prescription du gastroentérologue en pharmacie. Les préparations prescrites par notre cabinet sont toutes remboursées par l’assurance maladie. En règle générale, la préparation se prend en deux phases, la veille de l’examen vers 19:00 et le jour de l’examen vers 05:00.

Un régime sans résidus est souhaitable dans les 3 jours qui précèdent la coloscopie. Ce régime permet une meilleure qualité de préparation, et vous évite une évacuation trop longue aux toilettes.

Analyses

Au cours de l’examen, le médecin va insuffler de l’air, afin de « gonfler » l’inestin, ce qui va permettre d’examiner correctement les parois. Il est possible de procéder à des biopsies (fragments de paroi de l’ordre de 1 mm), ou d’enlever des polypes. Ces prélèvements sont adressés à notre cabinet de pathologie afin qu’ils soient examinés au microscope. Il faut en général 2 semaines pour cette analyse. A la réception des résultats, votre gastroentérologue vous transmettra son analyse et ses recommandations pour une éventuelle nouvelle coloscopie.

Risque

La coloscopie est un examen invasif, qui comporte certains risques assez rares, notamment perforation intestinale ou hémorragie. Il est impératif d’être reçu en consultation préalable, afin que ces risques soient évalués avant de procéder à l’examen. Certains traitement doivent parfois être interrompus, comme les fluidifiants sanguins (Kardegic, Plavix,…) ou les anticoagulants. Le gastroentérologue vous interrogera au cours de la consultation préalable, afin de vérifier vos antécédents et votre traitement actuel.

Alternatives à la coloscopie

Il existe des alternatives à la coloscopie : la vidéo-capsule du côlon et la coloscopie virtuelle. La vidéocapsule est un examen qui n’est remboursé par l’assurance maladie que pour certaines indications très précises. La coloscopie virtuelle est un scanner de l’intestin, dont les images sont retraitées par ordinateur pour réaliser une visualisation en 3D de l’intérieur de l’intestin. Ces deux examens nécessitent le même type de préparation qu’une coloscopie.

Pour en savoir plus

Film d’information réalisé par la Société Française d’Endoscopie Digestive : cliquez ici

Lien vers le site de la SFED sur la coloscopie : cliquez ici